WHAT PEOPLE SAY

...souviens? Et la performance, c’est mon dada. J’ai été tout ouïe, comme une jeune fille qui apprend quelque chose et qui adore ce qu’elle entend. Avec les propositions de lectures sur l’alimentation et sur l’entraînement physique, les discussions et le partage, je me sentais comme un poisson dans l’eau. 

Mais je ne savais pas ce qui m’attendait…

De retour au travail, alors que j'avais une conversation avec ma directrice (et amie), elle m'a lancé l’idée de relever le défi MONTRÉAL-NEW YORK avec elle… « Hein?! Quoi?! Quelle idée! Je dois y réfléchir… » Mais au bout de 30 secondes, je connaissais ma réponse : « OUI, J’ACCEPTE! »

Ceci étant dit, je n'étais pas en forme encore; je m’entraînais, mais j'étais loin d’être une athlète!

Une fois arrivée au camp d’entraînement, j'étais super emballée, mais rapidement, je me suis sentie remplie de questionnements! « Mais qu’est-ce que je fais là?! » Je dirais que 80 % des gens étaient en forme. Et moi, je faisais partie des 20 % qui n'étaient PAS EN FORME! C'est alors qu'est arrivé le moment de nous séparer en groupes selon notre niveau. Et je me suis rendu compte que je fais partie... du dernier groupe! Moi, la fille performante, je me sentais humiliée! Mais je devais prendre une décision : partir ou rester? Si je restais, j'acceptais le fait que j'étais là pour travailler et m’améliorer. Si je partais, je décidais de fuir cette triste réalité.

 

EH BIEN, JE SUIS RESTÉE!

 

Mon compte-rendu de cette aventure : j’ai développé mon sens de l’écoute et de l’entraide. Je l’avais en moi, mais il a été décuplé. J’en suis ressortie plus forte que jamais, et j’ai vécu une expérience des plus extraordinaires!

WHAT PEOPLE SAY

...mon plan, mais c'était l’été, et il y avait les amies, le vin, la piscine… En fin de compte, l’été a passé et je n'étais PAS PRÊTE! :-(  Je ne me suis donc pas présentée à la course. Déception, tristesse... je n'étais pas très fière de moi! 

M’ENTRAÎNER SEULE ET SANS SOUTIEN ÉTAIT MORTEL POUR MOI. 

 

Mais je désirais toujours courir un demi-marathon. Comment? Avec quelle formule? Et avec qui?

ENTRAÎNEMENT EN ÉQUIPE, FORMULE GAGNANTE!

En feuilletant le journal pour lequel je travaillais à l’époque, je suis tombée sur une publicité qui a immédiatement capté mon attention. Il était question de courir un demi-marathon pour une cause dans un autre pays, de s’entraîner en équipe… C'est alors que je me suis mise à en rêver et à en parler avec mes amies.

Et croyez-le ou non, quelque temps après, nous avons décidé de nous y inscrire! Quel bonheur de nous entraîner ensemble, de nous motiver, d’en parler à tout le monde et de convaincre notre entourage de nous encourager! Car nous devions lever des fonds pour la cause. 

 

ET NOUS AVONS RELEVÉ LE DÉFI HAUT LA MAIN!

 

J’ai couru mon premier demi-marathon à San Francisco avec beaucoup de bonheur et de fierté, entourée de 2 amies extraordinaires!

—  Nathalie

  • Facebook
  • Instagram

NOUS CONTACTER

ÉCRIS-NOUS OU 
APPELLE-NOUS
INFO@CYMMA.CA
1-514-994-8197

Tout droits réservés © |CYMMA par Nathalie Godin ®